• Ma vie et sa banalitude. Jusqu'au jour où...

    Ma vie et sa banalitude. Jusqu'au jour où...

    Je me lève le matin à 7h. Je vais au toilettes, je déjeune, je me lave, je m'habille, je sors de chez moi et je marche. Je marche pendant 25 minutes pour me rendre dans un endroit clôturé, surveillé où nous devons travailler entouré d'une vingtaine de personnes dans la même salle que moi. Le collège. Le soir, à 17h, je sors de cet endroit pour refaire, encore une fois, le chemin que j'avais pris à l'allée. Je marche et je marche pendant 25 minutes. Toute seule, sans bruit, sans rien ni personne. Je rentre, mes parents sont déjà la. Je me fait gronder, comme tout les soir. Je déteste ma famille. Je déteste ma vie. Je me déteste, moi une fille de bonne famille qui ne parle jamais et qui reste toujours seule dans le noir le soir. C'est la banalité et la routine de ma journée. J'ai l'impression de revivre tous les jours de l'année la même horrible, ennuyante et banale journée. Celle-ci. Mais aujourd'hui, en revenant du collège, je t'es croisé. Tu m'as regardé et tu m'as dit " Bonjour " normalement. Tu es le seul qui, depuis des années et de années..., tu es le seul à me parler normalement, sans savoir qui je suis, d'où je viens ni où je vais. Tu me regarde, je te regarde. Et les larmes coulent. Un sentiment m’envahis de toute part. Un sentiment que je n'ai jamais connu auparavant. Tu me demande ce qu'il ce passe, et fond encore plus en larme. Tu me prends dans tes bras, je me calme. Tu te présente. Je répond " Haruka, je.. quel est ce sentiment ? Je ne comprend plus rien " Il ne répondit pas et m'embrassa. Je ne comprenais toujours pas, mais en même temps, je ne voulais plus comprendre. On marchait, et enfin, tu m'expliqua que tu me connaissais, que tu m'observe, tous les jours sans avoir la force que m'approcher. Je fondis en larme encore un fois. J'avais enfin trouvé la personne avec qui je pourrais trouver mon chemin, et nous y marcherons mains dans la mains. Enfin, ma journée banale et sans vie prenais fin. Je pouvais revivre et sourire, enfin !! Merci, merci à toi !

     

    Lindaewen

    « Dessin #102La peur #2 »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Avril 2017 à 17:53

    C'est très très beau, j'aime énormément l'idée du chemin de l'école sur lequel elle reste seule jusqu'à ce que ce (méga super) quelqu'un arrive .. ♥

      • Lundi 10 Avril 2017 à 17:55

        Yeay !! Oué, il est gentil ce ( méga super ) quelqu'un !! x)

    2
    Lundi 10 Avril 2017 à 17:56

    J'imagine ... *^* !

    3
    Lundi 10 Avril 2017 à 17:58
    4
    Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:01

    Aaah j'aimerais trop que quelqu'un m'espionne sur la rue *_*

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:10

        Ha, vraiment ?

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:14

        Oui, enfin sauf un vieux pervers X)

        Non je pense à quelqu'un qui me plairait et tout...

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:19

        Aaah ok !

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:19

        toi tu n'aimerai pas 8)

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:28

        J'aime être seule avec ma musique quand je marche pour rentrer des cours ( même si maintenant je ne marche plus beaucoup puisque entre le temps où je sors du train et chez moi il y a 5 minutes ) donc je ne sais pas. Et puis je prends le trains avec des potes donc en faite je m'en fiche un peu, je m'en occuperais et je ne m'en rendrais pas compte je suis sur ! x)

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:29

        Lol X) moi je prends le métro ^^ Ton lycée est loin de ton collège?

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:29

        de ta maison pardon >_<

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 17:57

        5-7 minutes pour allez au train, ensuite 5-6 minutes de train, de la gare au lycée 10 minutes environ

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 18:29

        Ah oui d'accord ! ^w^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :